Article

Nouvelles barres de fruits bio et équitables

Les nouvelles barres à base de fruits secs ananas cerise, mangue noix de cajou et fruit de la passion sont désormais en vente dans les Magasins du Monde de Suisse romande. Sans sucre ajouté ni gluten, ces concentrés de fruits issus du commerce équitable et d’une agriculture biologique contrôlée réunissent toutes les exigences d’un produit de haute qualité. En plus d’un goût subtilement fruité, ces barres offrent un important débouché économique, notamment dans l’Oasis tunisienne d’Hazoua, dans un pays en pleine transition après la révolution de 2010.

Les 3 barres aux fruits Ananas cerise, mangue noix de cajou et fruit de la passion distribuées en Suisse par claro fair trade et vendues par les Magasins du Monde offrent toutes les garanties d’un produit de haute qualité issu du commerce équitable le plus exigeant. Les ingrédients proviennent d’organisations de producteurs du Burkina Faso, d’Ouganda et de Tunisie. Les dattes – présentes dans les trois barres – sont cultivées par une coopérative d’agriculteurs nomades, basée dans l’oasis d’Hazoua, dans la région désertique du sud-ouest de la Tunisie. Alors que le prix des dattes a fortement chuté ces dernières années, leur commercialisation selon les normes du commerce équitable (jusqu’à 25% de plus que le prix du marché) constitue une source de revenus très appréciable.

Une agriculture biologique et équitable pour la Tunisie Alors que la Tunisie est surtout connue comme destination touristique, l’exportation des produits agricoles représente jusqu’à 15% du PIB du pays. Si le Nord du pays produit de nombreux légumes et céréales, on ne trouve au Sud que de manière isolée des économies liées à la présence d’oasis. La culture mixte pratiquée par les agriculteurs – dattiers, arbres fruitiers et légumes et céréales – contribue à l’amélioration de la biodiversité de la région, tout en luttant contre l’érosion croissante du sol et l’extension progressive du désert.

L’impact positif du commerce équitableLes agriculteurs bénéficient de conditions de salaires et de travail au dessus de la moyenne avec un prix de vente jusqu’à 25% au dessus du prix du marché. L’utilisation de la prime du commerce équitable – un soutien au développement économique – permet d’améliorer le bilan écologique par des formations continues.