ex aequo

Accaparement des terres et des mers

La terre est devenue un bien d’investissement. Depuis quelques années des pays et industries achètent des millions d’hectares dans les pays du Sud, en laissant sur le carreau les populations locales. Ce phénomène, appelé accaparement des terres et des mers, constitue le thème de ce numéro 43. Au travers d’interviews et d’articles, découvrez l’ampleur de ce problème mais aussi des solutions qui méritent d’être soutenues. Par ailleurs et à l’occasion de l’Année Internationale sur le quinoa, nous revenons sur le fantastique travail de la coopérative bolivienne ANAPQUI.

Télécharger la version complète en pdf: 

EDITORIAL

LA VIE DU MOUVEMENT
- Activités 2012
- Martigny, Vallorbe et Mag’Grottes soufflent à eux trois 80 bougies

DOSSIER
- Le commerce équitable contre l’accaparement des terres et des mers
- Accaparement des terres : il faut appuyer les organisations paysannes
- Jus d’ananas : une solution pour toute une région

LA VOIX DES PRODUCTEURS
- Au-delà de l’Année Internationale du quinoa, ANAPQUI poursuivra ses objectifs !

LA RECETTE
- Poulet au lait de coco et amandes

LE PRODUIT
- Sur votre table, la céramique palestinienne

ACTION CITOYENNE
- 2003-2013 : 10 ans de coopération dans la Constitution vaudoise