ex aequo

La consommation responsable 1/2

Acheter n’est pas anodin...c’est un acte citoyen. En consommant de manière responsable, nous avons le pouvoir de transformer les règles iniques du commerce international.

Télécharger la version complète en pdf: 

La troisième édition de la Quinzaine du Commerce Equitable, initiée et coordonnée par la Plate-Forme pour le Commerce Equitable, qui s’est déroulée du 3 au 18 mai 2004 en France a mis sur le tapis de nombreux questionnements. Le Commerce Equitable commence à représenter un marché prometteur pour la grande distribution qui propose, sur les rayons de ses succursales, des produits équitables qui côtoient une profusion de produits inéquitables. S’il est au départ une alternative à un commerce mondialisé qui exploite les producteurs des pays du Sud, le Commerce Equitable séduit les grands distributeurs qui l’utilisent également comme un produit d’appel très à la mode... Risque-t-il de perdre tout son sens s’il devient un simple outil de marketing ? En ce mois de mai 2004, le Commerce Equitable a été sous les feux de la rampe en Suisse romande également. Le Salon du livre et de la presse de Genève lui a accordé une place de premier plan et le 8 mai a été une journée phare l’occasion d’apporter, dans le présent numéro de notre journal, un éclairage d’actualité sur la préoccupation d’une consommation responsable.