Campagnes

Historique des anciennes campagnes

La première action menée en 1973 avec la vente d’une demi-tonne de café tanzanien rencontre un succès. Cette opération donne le coup d’envoi à une aventure qui se poursuit depuis 30 ans. D’autres campagnes vont suivre sur des thèmes particuliers en relation avec des produits ou des problèmes spécifiques. Ainsi, les MdM participent à la vaste action-vente de sacs en jute « jute-solidarité-écologie » lancée par la Déclaration de Berne en 1976. « Bananes du Nicaragua », « Mozambique », « Indiens du Nord au Sud », sont autant de sujets autour desquels s’articulent les campagnes de l’association. En 1988, elle présente lors d’une tournée, en collaboration avec Swissaid, un artisan philippin.

Au début des années nonante, les MdM contribuent activement à l’introduction du label Max Havelaar qui connaîtra le succès que l’on sait auprès du grand public.

Sous le slogan « Rencontrer l’Afrique au petit-déjeuner », une première Journée européenne du commerce équitable mobilise, sur plus de 2000 points de ventes, 1500 professionnels et 50`000 bénévoles de 14 pays européens. Le continent africain est au cœur de cette campagne qui élabore aussi des appuis spécifiques aux besoins des Africains. Les autorités, en Suisse et dans les pays européens, sont également priées d’introduire des mesures propres à venir en aide aux paysans africains. Une lettre ouverte sera adressée aux autorités helvétiques. Elle demande avec insistance des mesures concrètes en faveur du continent africain et pose des revendications précises, notamment en rapport avec le désendettement des pays pauvres.

En 1998, la campagne romande et européenne « Made in dignity - Filons du bon coton » ouvre un front contre le coton génétiquement modifié. Le label de qualité « made in dignity », permet aux Magasins du Monde d’attester que leurs produits sont réalisés selon des principes humains universellement reconnus. L’opinion publique et les consommateurs sont sensibilisés sur les aspects sociaux de la production et du commerce des textiles. En Suisse romande, les Magasins invitent chacun à « filer du bon coton » en s’intéressant particulièrement aux articles fabriqués dans le respect des lois de la nature.