La souveraineté alimentaire et le commerce équitable

57
2017

Fruit du travail de Via Campesina, mouvement international fondé en 1993 rassemblant paysannes et paysans du monde, le concept de souveraineté alimentaire vise à rendre les producteurs tant du Sud que du Nord acteurs du commerce auquel ils prennent part.
De nombreuses organisations soutiennent le mouvement ; par exemples l’association neuchâteloise Jéthro qui favorise l’échange de savoirs agricoles avec des paysans burkinabés, Green Net, coopérative thaïlandaise qui a au cœur de ses préoccupations la souveraineté alimentaire des quelques 800 familles de producteurs associées, ou encore le Forum Nyéléni, plus grand rassemblement européen de défense du droit à la souveraineté alimentaire, qui représentent bien la pluralité de ces mobilisations.

Sommaire

Editorial

La vie du mouvement
Visites en terres bernoises pour les bénévoles valaisannes
Mais qui se cache derrière les « Voix des producteurs » ? Portrait d'une amitié

Dossier
Ici et là-bas, bêcher, semer, sarcler, arroser...
Prioriser l’accès des paysans à leurs propres marchés... Ici et ailleurs
Le foin, un remède contre la faim

La voix des producteurs
Green Net cultive la souveraineté alimentaire depuis ses débuts !

La recette
Riz noir et avocat

Le produit
Le plaisir du chocolat en tout bonne conscience !

Action citoyenne
La multinationale Monsanto devant un tribunal de la société civile

Equigeste n° 28

Agenda