Les bénévoles

Photos groupe bénévoles.png

Près de 900 bénévoles animent les 39 Magasins du Monde de Suisse romande. Les bénévoles permettent au mouvement d’exister !

Le bénévolat aux Magasins du Monde permet de faire des expériences inédites, de contribuer à la promotion du commerce équitable, tout en participant au projet d’économie solidaire que l’association s’est fixé dans sa charte.

BÉNÉVOLES, en 9 lettres, c’est :

Bonheur d’un travail militant, stimulant, enrichissant, et indispensable. Être bénévole aux Magasins du Monde, c’est se sentir utile et travailler dans un contexte où tout le monde est gagnant !

Éngagement libre. 30% de la population décide ainsi d’agir et de s’engager. Aux Magasins du Monde, il s’agit de dénoncer un commerce international impitoyable et de valoriser une économie juste.

Nombre : 900 bénévoles gèrent 40 magasins regroupés en une association ! Et ce sont des milliers de paysan-ne-s et artisan-ne-s qui, à l’autre bout de la chaîne, bénéficient de leurs actions.

Échange : le bénévolat est une vraie force. Qu’il soit organisé - au sein d’associations - ou informel - aide aux voisins, garde d’enfants, etc., il donne maintes opportunités d’échanges et de rencontres.

Valorisation de chaque personne, le bénévolat permet d’affirmer ses compétences et d’en développer de nouvelles ! Le réseau expérimenté des Magasins du Monde offre des formations pratiques !

Offrir son temps et ses compétences. Le don est au cœur du bénévolat. Il permet de faire progresser le commerce équitable. Cet investissement se fait en fonction des disponibilités de chacun.

Liens renforcés avec les pays du Sud. S’engager aux Magasins du Monde, c’est contribuer en ligne directe à ce que les producteurs et productrices vivent mieux de leur travail et développent leur environnement social et économique.

Expérience : le bénévolat aux Magasins du Monde apporte des connaissances en vente, décoration, gestion de stock, administration, comptabilité, formation, animation, et plus encore... Faites votre choix !

Solidarité entre les membres d’un réseau actif, et agir dans un but commun : celui de développer concrètement une économie solidaire avec les travailleurs-euses des pays en voie de développement !